Léonore Baud



Matthew Jackson, 2006, dv, 5’21 »

Ce film met en scène, par sa forme et son fond, le bégaiement d’un jeune homme. Le spectateur devient à son tour aussi mal à l’aise que le protagoniste qui essaye par maintes répétitions de décrire la femme qu’il aime.

Crédits

  • Réalisation: Léonore Baud
  • Image et son: Léonore Baud
  • Montage: Léonore Baud
  • Production: Master Cinéma HES-SO
  • Diffusion
  • Exposition Fragile, Kunsthaus de Langenthal, 2006